Histoire de l'Aïkido (合気道)

Publié le par CLUB AIKIDO AVIRONS

 

 

Il était une fois, dans un pays lointain, du côté de là où le soleil se lève, au Japon, un petit garçon qui s'appelait Morihei Ueshiba ... Il n'y a pas très longtemps au début du siècle ...

 

Ce petit garçon n'était pas très costaud, et son père lui fit apprendre les arts martiaux ( Mars : Dieu de la guerre chez les romains ). Mais il travaillait bien à l'école . Il grandit et ... très vite, il réussit ses examens et il commença à travailler à l'âge de 15 ans . Il continua à pratiquer les arts martiaux. Il pratiquait de tout, à main nue , avec un couteau, un bâton, un sabre, une lance, tout cela lui était enseigné par les samouraïs. Et comme il n'était pas bête, il apprenait vite et il devint très doué pour chacun d'eux...

 

A cette époque, dans son pays, il y avait toujours des guerres. Il a donc fait la guerre contre les Chinois. Il a  été fait prisonnier et libéré. Il est revenu au pays, mais il n'aimait plus la guerre. Il avait mûri de caractère. Alors il a dit : " Avec tous les arts martiaux que j'ai appris, je vais réfléchir et essayer de trouver une solution pour que les gens qui veulent me faire du mal, soient découragés de le faire ".


 Il s'est retiré dans les montagnes et a cherché, en réfléchissant beaucoup. Il a vécu un peu comme les ermites. Puis, un jour, il a eu plein d'idées comme il cherchait et s'est dit qu'il avait trouvé l'Aïkido ... Ainsi, si quelqu'un voulait le frapper ou l'attraper, même avec une arme. Il avait trouvé le truc pour décourager l'adversaire. Ce dernier ne comprenait plus rien et s'arrêtait d'essayer de l'attraper ...

Il a pensé qu'il serait bien qu'il apprenne tous ses trucs d'Aïkido à ceux qui pensaient comme lui, mais qui n'avaient pas appris les arts martiaux. Comme cela, si les agresseurs étaient découragés, il n'y aurait plus de morts dans les bagarres et peut être plus de guerres .


 Alors, il a créé une école, il a eu plein d'élèves qui ont appris ce qu'il enseignait . Et puis, ce qu'il faisait, des gens l'ont su. Même l'Empereur du Japon a voulu voir ce qu'était l'Aikido. Et petit à petit d'autres ont voulu connaître cet art martial. Alors il a envoyé partout des élèves à lui, en France ( maître Tamura), en Angleterre , en Italie et partout ailleurs ...


Maitre Ueshiba est mort en 1969, mais il a laissé dans le monde, beaucoup de gens  qui pratiquent l'Aïkido et surtout qui pensent comme lui , c'est à dire qu'il n'est pas la peine de tuer, mais il suffit de décourager quelqu'un qui vous veut du mal.

 

Comme il avait appris avec des samouraïs qui avaient toujours un sabre, il a eu l'idée de faire comme s'il avait un sabre à la main et il a trouvé plein de prises qui partent toujours comme s'il avait un sabre.

Comme ça , c'était plus simple pour se rappeler. Et aussi, il a trouvé un truc qu'on a tous mais qu'on ne sait pas voir. Une espèce de force intérieure qui n'est pas faite pour les muscles : l'énergie , le " KI ", . Si le Ki est bien placé, on est costaud.

Après, il a trouvé un truc de l'Harmonie, le " Aï". Si quelqu'un veut vous frapper, il faut aller dans la même direction que le bras qui frappe... après l'avoir évité bien sûr.

Pour apprendre tout cela , il fallait que les élèves suivent des cours, comme un chemin , une voie , en japonais " DO" . Voilà pourquoi et comment l'AÏKIDO (合気道) est né et vit toujours .

                                                                                                                par Louis Barrère. 

Publié dans HISTOIRE DE L'AIKIDO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article